[su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=oCfgw0w6jME » width= »720″ autoplay= »yes »]

Création le 16 mai 2013 à l’ARC, scène conventionnée de Rezé
Concerts le 23 mai au Grand R, scène nationale de La Roche-sur-Yon et le 31 mai au Théâtre Saint-Louis de Cholet.
REPRISE LE 5 OCT 2013 AU FESTIVAL D’ÎLE-DE-FRANCE

Las Voces del SilencioAprès avoir fait se rencontrer sur scène musique balkanique et tango argentin, Gerardo Jerez Le Cam part à la recherche de la culture des peuples originaires de la province au Nord de l’Argentine.  Las Voces del Silencio est un véritable voyage présenté sous forme d’opéra concert inspiré par la vie  des populations Wichis. On sait de ces peuples que leur tradition musicale a comme fil conducteur la voix. L’opéra concert alterne textes, chants et musiques retraçant de manière poétique leur quotidien, leurs légendes ancestrales, leurs coutumes et leur marginalisation face à la société moderne.

Aux compagnons de route habituels de Gerardo se joignent Luna Monti, célèbre chanteuse du folklore argentin, à la voix transparente et magique, Juan Quintero, guitariste et compositeur du nord de l’Argentine, grand connaisseur des styles musicaux de  ce vaste territoire et Lecko Zamora, penseur, écrivain et poète, défenseur du peuple Wichi dont il est issu.

GERARDO JEREZ LE CAM : composition, paroles et piano • LECKO ZAMORA : textes et récit • LUNA MONTI : chant • JUAN QUINTERO : chant et guitare • JUANJO MOSALINI : bandonéon • IACOB MACIUCA : violon • MIHAI TRESTIAN : cymbalum

Du 1er au 31 mai 2013, autour des représentations, ont eu lieu des interventions dans les écoles primaires et collèges du département 44 ainsi que des concerts-conférences dans la région des Pays de La Loire.

Premier retour de travail posté par Gerardo Jerez Le Cam, 5 nov 2012

On revient d’un voyage après avoir parcouru des lieux magiques et visité des gens merveilleux.

Nous avons parcouru 700 km en 12h de route depuis la ville de Resistencia, dont 7 h de route de terre impraticable aux milieu de la forêt dans une vieille camionnette où la poussière rentrait par tous les trous de la carrosserie et la capacité des 7 places assises était largement dépassée par nos 10 âmes..

Nous sommes arrivés le soir accompagnés d’une énorme lune rouge à l’horizon dans le petit village de ElSauzalito chez les Wichis. Une fois installés on a commencé à sentir le temps ralentir et petit à petit s’arrêter.

Le peuple Wichi nous a appris des choses simples et essentielles. Le partage à cœurs ouverts d’une sagesse ancestrale inconnue pour nous. Leurs visions du temps, de l’amour, de la nature, de la vie et de la mort, de la parole, de la danse et de la musique.

Ils ont réussi à nous transmettre leurs savoirs parfois dans le silence ou par les regards, parfois aussi par des histoires et mélodies interminables.

Nous étions comblés mais eux aussi par notre approche et attitude car l’histoire et l’actualité les obligent à se confronter à des situations souvent désavantageuses devant la supériorité et l’arrogance des visiteurs argentins, créoles ou européens.

On est allé à leur rencontre uniquement avec notre musique et nos coeurs avec une envie d’apprendre de leur culture et de partager la nôtre. Ils on vite compris et leur méfiance s’est dissoute et a laissé place à l’amitié.

On a apporté un cymbalon depuis Buenos Aires, le seul existant en Argentine, un bandonéon, un violon, un piano et les voix de Luna et Juan (toujours dans notre petite camionette ford F100) .

Au Sausalito on a participé à une rencontre de musiciens Wichis venus des différents coins de la forêt « el impenetrable » tout était organisé à l’occasion de notre venue.

Ils ont été comme nous très touchés et émus par la musique bien étrange à leurs oreilles.

Nous avons écouté et découvert avec étonnement des instruments inconnus comme le mbiqué, l’archet musical, le trompe ainsi que le chant profond et ancestral.

Des musiciens et des conteurs d’histoires avec lesquels nous avons partagé des longes heures de joie et de profonde émotion.

On revient de ce voyage le cœur rempli de bonheur et d’expériences merveilleuses et inoubliables.

Transformés pour toujours par ces rencontres privilégiées.

C’est de cette manière particulière que les répétitions et le travail de création des musiques et textes ont commencé dans une impulsion d’une puissance unique.

Prêts pour démarrer le long chemin des aventures de « Las voces del silencio » et transmettre nos sensations aux coeurs des publics à Buenos Aires et en France.

Gerardo

   

 

 

 

 

 

 

 

Article de presse argentine :  ici
Articles de presse française : ici

Pour les professionnels : Télécharger le dossier artistique

[su_button url= »https://jerezlecam.com/las-voces-del-silencio-espanol/ » style= »soft » background= »#ffffff » color= »#ffffff » size= »2″ icon= »https://jerezlecam.com/wp-content/uploads/2015/12/Flag_of_Spain.svg_.png » icon_color= »#ffffff »][/su_button] [su_button url= »https://jerezlecam.com/creations-musicales/ » style= »soft » background= »#fcc022″ color= »#ffffff » size= »2″ icon= »icon: plus-circle » icon_color= »#ffffff »]CREATIONS [/su_button] [su_button url= »https://jerezlecam.com/creations-musicales/chardangos/ » style= »soft » background= »#fcc022″ color= »#ffffff » size= »2″ icon= »icon: plus-circle » icon_color= »#ffffff »]QUARTET[/su_button] [su_button url= »https://jerezlecam.com/creations-musicales/corner-tango-argentineroumaniebelgique/ » style= »soft » background= »#fcc022″ color= »#ffffff » size= »2″ icon= »icon: plus-circle » icon_color= »#ffffff »]TRIO[/su_button] [su_button url= »https://jerezlecam.com/creations-musicales/veinte-tangos-tziganes/ » style= »soft » background= »#fcc022″ color= »#ffffff » size= »2″ icon= »icon: plus-circle » icon_color= »#ffffff »]DUO[/su_button]