Création à l’automne 2020

composition et piano : Gerardo Jerez Le Cam
texte et comédien : Juan Pablo Mino
arrangements et violon : Iacob Maciuca 
mise en scène : Aurélie Bapst
création lumières : Sam Mary 

Lúna fugue, est un conte interprété par deux musiciens et un comédien. Une petite fille, Lúna, qui vit seule avec son grand-père dans l’improbable petit village de Buzescu, en Roumanie. En écoutant la radio au hasard, elle découvre la musique de Jean-Sebastien Bach, qui l’envoûte au point d’essayer de la jouer sur son violon. Elle joue sans arrêt et se passionne même pour la vie du compositeur. A force de jouer, elle finit par créer une musique métissée, à mi-chemin entre la tradition populaire et la rigueur du maître thuringeois. Dans ce village tzigane rempli de personnages fantasques et passionnés commence alors une controverse, entre les tenants de la musique traditionnelle des Roms, et ceux qui sont séduits par les expérimentations de la petite fille.