capture-decran-2016-09-15-a-16-58-37

Gerardo Jerez Le Cam, compositions et piano | Sandra Rumolino, Chant | Iacob Maciuca, violon

Direction l’Argentine, et plus particulièrement la région du Rio de la Plata : ce fleuve qui sépare Buenos Aires de Montevideo en Uruguay, pour un voyage en musique et en chanson sur les bords du fleuve argent à travers le labyrinthe des rues d’une Buenos Aires imaginaire. Ce voyage est accompagné des compositions originales du pianiste Gerardo Jerez Le Cam, qui depuis plus de vingt ans explore les métissages inédits entre les musiques sud-américaines et celles de l’Europe de l’Est.

Là où le candombé, la milonga et le tango se mêlent avec les musiques des migrants, qui répondent à l’écho des chants ancestraux des peuples originaires américains. Là où, « Comme les pas d’un tango lourd et puissant mêlé à la légèreté du présent et de l’oubli, l’amour, les rêves et la solitude, survolent le temps et racontent… »

Sandra Rumolino, chanteuse passionnée et charmante, qui à travers sa voix au timbre précis et chaleureux, évoque les pas de danse de l’âme populaire ancrée dans les quartiers de Buenos Aires et Iacob Maciuca, violoniste roumain époustouflant, originaire de la mer Noire, interprète novateur, qui se nourrit sans cesse de la culture inépuisable de l’Europe de l’Est.

A l’écoute :

Candombe de los cartoneros :

[su_audio url= »https://jerezlecam.com/wp-content/uploads/2016/09/08-Candombe-de-los-cartoneros.mp3″]

Anaconda

[su_audio url= »https://jerezlecam.com/wp-content/uploads/2016/09/01-Anaconda.mp3″]