Mar Negro

Mar Negro

Autoproduction JLC ensemble, 2014 • « Mar negro » fait preuve, une fois de plus d’un certain penchant pour l’expérimentation. Alternant passages mélodiques et envolées rythmiques intenses, les douze plages instrumentales de ce nouvel album captent irrésistiblement l’attention. Un album interprété avec grâce et dextérité, où la richesse des mélodies s’apprécie à l’aulne des dissonances de l’improvisation. Que tal paris ? mai 2014

Ofofof

Ofofof

Mañana/Naïve, 2012 • Le «tango balkanique» de Gerardo Jerez Le Cam est une preuve supplémentaire du dynamisme actuel de la musique argentine. L’originalité de ses compositions et la virtuosité de son interprétation confirment le pari du label Mañana : accompagner toujours plus avant le développement du tango et, grâce à de nouveaux et géniaux créateurs, repousser sans cesse les limites de son inépuisable langage. Eduardo Makaroff

 

¡Veinte! Tangos tziganes

¡Veinte! Tangos tziganes

« …veinte años no es nada »… (« vingt ans, ce n’est pas rien ») dit le tango « volver » (« revenir » en espagnol) que chante Carlos Gardel. « Volver » après vingt années d’amitié et de complicité musicale qui nous ont permis de faire surgir un style original et nouveau à partir de nos univers culturels différents. Gerardo Jerez Le Cam

Tango Balkanico

Tango Balkanico

Label Ouest/Rue Stendhal, 2010 • « Quand la musique si typée et parfois surannée qu’est le tango, se trouve enrichie par des mesures impaires empruntées aux musiques d’Europe de l’Est et des effets d’orchestre rappelant Bartok ou Varèse. On est entre romantisme et mystère, entre musique populaire et musique savante. Virtuose et inventif, cet orchestre aux accents mêlés agrandit le champ des possibles. » Marc Delhaye (magazine A/R sept.-oct. 2010)

Tangos para Bach

Tangos para Bach

Label Ouest/Rue Stendhal, 2010 • « Il peut sembler y avoir de la malice à entreprendre un tel projet de croisement ou de correspondance autour de Bach. Pourtant,(…) il se produit une réelle excitation à faire dialoguer un quatuor à cordes d’instruments d’amour avec des sonorités plus traditionnelles (bandonéon, cymbalum, piano…). » Philippe Le Corf (directeur de l’Aria)

Tango Imaginario

Tango Imaginario

Autoproduction, 2005 • « Des musiciens à la générosité innée, à l’énergie communicative, à l’univers sonore riche de multiples évocations, qui ont entraîné un auditoire captivé dans un vagabondage imaginaire des faubourgs de Buenos Aires aux rives de la mer Noire. Sur les ailes largement déployées d’un tango voyageur… » Zéna ZALZAL (L’Orient Le Jour, 10 mars 2008)

 

Viento Sur

Viento Sur

Bassofone!/anticraft, 2008 • « Entre cette voix sublime, qui transporte avec elle un peu de la nostalgie de sa terre natale, et ce pianiste-compositeur toujours à la recherche de nouveaux chemins pour transcender ses origines vers d’autres horizons culturels, l’alchimie est totale. » Antoine Gresland (magazine Écouter-Voir janv./fév. 2009)

 

Fugatango

Fugatango

Préludes et fugues pour deux pianos

Reflejos Migrantes

Reflejos Migrantes

Gerardo Jerez Le Cam piano / Iacob Maciuca violon | Manu Comté bandonéon / Mihai Trestian cymbalum | Invitée Sandra Rumolino chant | Composition : Gerardo Jerez Le Cam / All tracks composed by Gerardo Jerez Le Cam | Enregistré à Rezé en juillet 2016 par Label Ouest / Avec le soutien de La Soufflerie, scène conventionnée de Rezé sur l’axe voix. Produit par Label Ouest / Distribué par : L’autre distribution | Prise de son : Julien Taillefer / Mixage et mastering : Jean-François Raimbault